Gestion de la ressource en eau à Angkor, Cambodge

Maîtriser le risque inondation et améliorer l’accès à l’eau potable dans la région d’Angkor

Hydratec réalise pour le compte de l’Autorité de Protection du Site et de Développement de la Région d’Angkor (APSARA) une étude globale de gestion de la ressource en eau de la région d’Angkor, qui vise à :

  • recharger les nappes pour sécuriser la ressource en eau et garantir la stabilité des temples d’Angkor ;
  • maîtriser le risque inondation ;
  • améliorer l’accès à l’eau potable pour les populations locales

Une première mission de terrain a été réalisée du 9 au 20 novembre 2015 pour repérer le réseau hydrographique, caractériser les principaux ouvrages hydrauliques et appréhender le contexte et les enjeux locaux : mode de gestion des ouvrages, usages de l’eau, dynamique des inondations historiques, ….

L’étude s’appuie sur un modèle numérique complet (hydrologie + hydraulique) construit avec hydra.

Modélisation hydrologique

Cartographie des bassins versants et analyse hydrologique autour d'Angkor

Cartographie des bassins versants et analyse hydrologique

L’étude hydrologique a permis de réaliser une analyse détaillée des bassins versants :

  • établissement de bilans hydriques annuels,
  • reconstitution de crues historiques à partir de chroniques longues,
  • simulation de crues de projet, avec des périodes de retour comprises entre 2 et 100 ans.

Modélisation hydraulique et optimisation des ouvrages

Carte du site d'Angkor

Carte du site d’Angkor

Modèle hydraulique d'Angkor sur hydra

Modèlisation hydraulique du site sur hydra

Tous les ouvrages hydrauliques (40 vannes et seuils + 50 ponts) ont été intégrés au modèle. Différents scénarios de gestion ont été testés sur plus de 20 ouvrages de régulation en tenant compte de 2 objectifs :

  • améliorer la gestion de la ressource en eau : optimisation du remplissage des baray* et douves des temples d’Angkor Vat et Thom.
  • réduire le risque d’inondation dans les zones habitées : les villages autour et à l’intérieur du parc d’Angkor, ainsi que la ville de Siem Reap (pop : 500 000 habitants)

Fenêtre d’édition des vannages sur hydra

Ouvrages de régulation d'Angkor

Ouvrage de régulation autour dans la région d’Angkor

* Un baray est un réservoir d’eau entouré de digues pouvant atteindre des dimensions considérables. Le baray occidental, le troisième et le plus élaboré des réservoirs d’Angkor, mesure ainsi 8 km de long et 2,2 km de large. L’aménagement des baray permet un réseau hydraulique élaboré. Le mode de fonctionnement des baray est simple : remplissage par les eaux de pluie ou les rivières puis, en fonction de la pente naturelle du terrain, redistribution par un système de canaux primaires et secondaires dans les rizières.

Partager l’article :