6.10. Conditions aux limites

6.10.1. Définition

Les conditions aux limites (Boundary conditions) sont des liaisons uninodales, d’une utilisation très générale comme pour les links. Ce sont des liaisons connectées à n’importe quel noeud à leur extrémité amont et à un nœud fictif externe à leur extrémité aval :

  • Si le flux est positif, il sort du modèle et il est donc perdu.
  • S’il est négatif , c’est un apport qui vient enrichir le modèle.

Chacune de ces liisons est attachée à un noeud, et est donc posée sur celui-ci comme pour le cas d’une singularité .

Si une liaison uninodale est posée sur le nœud aval d’un branche d’assainissement (branch) ou d’un bief de rivière (reach), elle est assimilée à une condition limite aval. Mais cette notion de liaison uninodale recouvre une signification et un emploi beaucoup plus général puisqu’elle s’étend à l’ensemble des noeuds (containeurs) du modèle, à l’exception toutefois des nœuds hydrologiques.

Avertissement

Un nœud ne peut accueillir au plus qu’une seule liaison uninodale ou une seule singularité.

6.10.2. Objets de modélisation

Les conditions limites disponibles sont les suivantes :

../../_images/_Boundaries_button_ui.png
    1. BOUND_CST_INFLOW Constant inflow : débit constant, permet d’injecter un débit constant en tout point du modèle.
    1. BOUND_HY Hydrograph : hydrogramme, élément de modélisation composite qui fournit tous les apports au modèle hydraulique:
    • Hydrogrammes :
      • Hydrogramme imposé
      • Hydrogramme externe:
        • défini par une courbe Q(t) appelée dans le gestionnaire de scénario
        • issu des apports d’un réseau hydrologique (via une ou plusieurs liaisons Hydrolgy routing connectées au nœud portant l’objet Hydrogramme),
    • Apports variables de temps sec en relation avec les concepts de secteurs d’apports.

    Note

    Pour plus de précisions, se reporter au chapitre Gestion des données hydrologiques et hydro climatiques

    1. BOUND_FR Froude : condition aval de type chute (Froude), modélise les déversements libre en aval de branche ou de bief.
    1. BOUND_RK Strickler : condition aval de type strickler, modélise un écoulement uniforme en aval de branche ou de bief.
    1. BOUND_ZQ Z(Q) : loi z(q), modélise un écoulement de type courbe de tarage en aval de branche ou de bief.
    1. BOUND_Zt Z(t) : loi z(t), modélise un niveau d’eau fixé à un nœud ; ce peut être une courbe de marée par exemple.
    ../../_images/_Sea_level_ui.png

    Cette courbe peut être définie dans la fenêtre de l’objet ou via un fichier externe. Si l’option cyclic est cochée, la courbe est répétée cycliquement.

    1. BOUND_W Weir : seuil, modélise une loi de surverse de type seuil.
    1. BOUND_T Tank : bassin, généralement utilisée pour modéliser des bassins de retenue dans des stations. On peut également imposer une cote initiale sur le nœud connecté au bassin.
    1. BOUND_CONNECT Model connection : connexion de modèles, sert à connecter hydrauliquement deux modèles différents d’un même projet. On distingue deux modes de fonctionnement selon les options sélectionnées dans le gestionnaire de scénario :
      1. Mode global :

      Les deux modèles sont simulés simultanément et forment donc une seule entité de calcul. Le programme va dans ce cas chercher à appareiller les noms des objets Model connection. S’il trouve deux noms identiques dans deux modèles différents, il va alors générer une liaison de type connector entre les deux noms portant ces objets :

      ../../_images/_connect_model_global_scheme.png
      1. Mode cascade :

      Dans ce mode, le modèle 1 est exécuté d’abord, puis le modèle 2. L’hydrogramme sortant du modèle 1 est stocké puis réinjecté dans le modèle 2 lors de la seconde simulation.

      Il faut pour cela définir une condition à la limite de type z(q) dans l’élément Model connection`du modèle 1 (la courbe z(q) doit être définie par l’utilisateur) et une condition à la limite de type hydrograph dans l’élément `Model connection du modèle 2.