Rues (street) et carrefours (crossroad)

Définition

Les objets crossroad et street sont conçus pour modéliser les écoulements préférentiels le long des rues et à travers les carrefours en cas de débordement en zone urbanisée.

Données des éléments

Le crossroad est un nœud défini par :

../../../_images/crossroad_ui.png
  • Ground elevation = cote du terrain naturel, calculée par l’application s’il existe un MNT sous-jacent
  • Area = surface (par défaut à 1m²).
  • h = décaissé h du carrefour par rapport au terrain naturel (par défaut à 0m).

L’objet street est un objet de construction (polyligne), à partir duquel seront générés automatiquement des objets Street segment de tpe link. Il est défini par:

../../../_images/street_ui.png
  • Width = largeur

  • Width invert = largeur basse

  • Strickler coefficient = coefficient de frottement

  • Mesh element length = longueur de discrétisation du maillage autour de la rue (affectée aux lignes de contrainte automatiquement générées autour de la rue)

    Note

    le champ Width invert combiné au champ h du crossroad permettent d’utiliser l’objet street pour modéliser des fossés de drainage immergés dans les domaines 2D. Si ces éléments peuvent également être modélisés avec des reach et des sections de type open channel, l’objet « Street » constitue une option plus simple à mettre en œuvre lorsque les géométries varient peu.

    ../../../_images/street_section.png

    Des objets crossroad sont générés automatiquement à chaque sommet de la polyligne street.

    Des objets Street segment de tpe link sont automatiquement générés par l’application lors de la construction du modèle, correspondant aux rues élémentaires reliant les crossroad entre eux, auxquels sont affectés les paramètre de l’objet street qui es porte. Ces objets ne peuvent pas être modifiés.

Equations

Les carrefours sont gérés par les mêmes équations que les casiers.

Les segments de rue sont quant à eux gérés par les même équations que les tronçons de collecteur avec une section géométrique trapézoïdales.

Méthode de construction

On procède comme suit :

ETAPE 1 : Création des rues à l’aide de l’outil STREET_LINE

Cet outil permet de tracer une polyligne représentant l’axe d’une rue. Des lignes de contrainte ont automatiquement créées autour de la street si on affecte une largeur non nulle dans le champ Width de l’écran de saisie, formant alors un coverage de type street.

../../../_images/street_const1.png

Cette opération génère des carrefours à chaque extrémité de rue et à chaque sommet de la polyligne street.

ETAPE 2 : Densification du réseau de rues

Il est possible de densifier le réseau de rues en venant appuyer un sommet de la polyligne définissant la nouvelle rue sur un sommet d’une rue existante.

../../../_images/street_const2.png

ETAPE 3 : Création d’îlots entre les rues

La création des lignes de contrainte autour des street entraîne la création d’ilots entre ces dernières, correspondant par défaut à des coverage de type mesh. Ces coverage peuvent être :

  • Maillés. Les liaisons entre les rues et les mailles 2d de l’îlot sont crées lors du maillage, ainsi que les crossroad intermédiaires nécessaires pour accrocher les liaisons.
  • Convertis en casiers si le terrain est relativement plat et si l’on ne cherche pas à définir une dynamique précise des écoulements dans l’ilot.
../../../_images/street_const3.png