9.2. Apports de temps sec

9.2.1. Principe

Les apports de temps sec sont définis par secteurs, DRY_INFLOW_SECT Dry inflow sector (matérialisés par des polygones), puis répartis sur les BOUND_HY Hydrograph associés à chacun d’entre eux.

9.2.2. Le secteur d’apport

Le secteur d’apport est délimité par un polygone à l’aide du bouton DRY_INFLOW_SECT Dry inflow sector.C’est une entité définie au niveau « projet ».

Les données du secteur sont accessibles via le menu principal I1 Hydrology

../../_images/_Dry_inflow_sector_ui.png

Les apports de temps sec peuvent être constants ou variables sur une journée, via une courbe de modulation (modulation curve). La courbe de modulation définit la part du volume de temps sec journalier apporté à chaque pas de temps; elle commence à (0;0) et finit à (24;1).

L’application liste automatiquement tous les objets BOUND_HY Hydrograph trouvés à l’intérieur du contour du secteur. Pour chaque objet hydrograph associé à un secteur, sont renseignés :

  • Contribution:

  • Distribution coefficient : ratio de volume total de temps sec du secteur affecté à l’élément,

  • Constant flow : débit constant,

  • Lag-time : temps de transfert entre l’hydrogramme injecté dans l’élément et l’hydrogramme global défini à l’exutoire aval du secteur . En général lag-time =0 sauf pour les réseaux de grandes étendues.

9.2.3. Les scénarios d’apport de temps sec

Un scénario d’apport de temps sec est défini via le menu principal I1 Hydrology

../../_images/_Dry_inflow_scenario_ui.png

Un scénario définit pour chaque secteur d’apport de temps sec les paramètres suivants :

  • Le volume Veu (VS m3/d) de référence des apports d’eau usées strictes en m3/j,
  • Un coefficient d’ajustement des apports EU,
  • Le volume Vecpp (Vcw m3/d) de référence d’eaux claires en m3/j,
  • Un coefficient d’ajustement des apports EU.

9.2.4. Calcul des apports de temps sec

Les scénarios sont appelés dans le paramétrage des scénarios de calcul.

L’hydrogramme d’apport de temps sec en chaque point d’injection est construit à partir des courbes volumétriques adimensionnelles comme suit (en m3/s):

\[Q(t)=V_{eu}*\frac{df(t)}{dt}+V_{Ecpp}*\frac{1}{86400}\]

Avec f(t) la courbe de modulation journalière des apports de temps sec